Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Je l'ai gardé

IVG : j'ai fait mon choix !


Je voudrais vous remercier toutes sur ce site : grâce à quelques personnes (qui j'espère se reconnaîtront) j'ai fait mon choix !

Après un an de relations avec le papa, à seulement 17 ans, dans les études à Rennes avec un bac à préparer, on m'apprend que je vais être maman. Panique totale... j'ai peur ! Personne ne voulait de ce petit être. J'étais perdue. On m'insultait, me blâmait. A l’école on commençait à parler de ça, j'ai perdu mes amis. Le père étant parti pour ses études à l'étranger, j'étais vraiment seule face à tous !

IVG ou pas ? Lena 23 ans


Comme vous, je me suis posée la question de l'avortement. IVG ou Pas . C'est assez difficile de témoigner.

marion 19 ans, un bebe de 3 mois, ivg prévue en hollande


Marion , 19 ans . Cela fait 4 ans que je suis avec mon copain qui a 23 ans. 

Lisa 21 ans, enceinte de 6 mois


Lisa, 21 ans parle des pressions qu'elle a du subir de la part de son entourage pour une IVG . Ce fut pour le papa que la grossesse fut ldificile à accepter  . Il a du prendre conscience de son état .. 

IVG ou pas : Nathalie


Bonjour, je vous ai contacté trois jours après avoir fait un test de grossesse qui s'est révélé positif. J'ai 37 ans, un petit garçon de 2 ans et demi 

Miriam, 35 ans : abandonnée enceinte


Je vous contacte pour vous remercier! ... Je suis mère célibataire. J'ai vécu la terrible épreuve d'être abandonnée enceinte, et ce, à deux reprises. Les deux pères m'ont harcelée pour que je me fasse avorter. Je souhaite la remercier et la féliciter pour la magnifique œuvre d'humanité et d'amour du prochain qu'elle offre.

 

 

 

Julie, 29 ans : je suis heureuse d'avoir ce petit être


J'ai 29 ans : il y a 14 mois je suis tombée enceinte... Enfin, je n'ai pas avorté... Quel bonheur, certes le papa est parti mais le sourire et le bonheur que m'apporte mon fils me permet de tout affronter, je ne regrette en aucun cas mon choix et même si c’est pas tous les jours facile, je suis heureuse d'avoir ce petit être qui est vraiment le bonheur de ma vie. 

Hermia 15 ans : mon bébé contre tout le reste


J'ai subit une IVG à 15 ans. Un an après, je suis retombée enceinte, et là, j'ai mené un véritable combat. C'était mon bébé contre tout le reste et peu importe qui me suivrais. 

Céline 31 ans : avorter histoire d'arranger "tout le monde"


Odile a trouvé les bonnes paroles. alors qu'elle fut résignée à opter pour une  IVG  histoire d'arranger "tout le monde" !