Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Estelle 22 ans


Bonjour, j'ai 22 ans et j'ai avorté il y a un peu plus de deux mois.

L'arrêt de la pilule était volontaire et mon petit ami me disait qu'il voulait un enfant avec moi. Seulement voilà, j'ai découvert que j'étais enceinte de 8 semaines deux semaines après avoir découvert que mon ami me trompait depuis plusieurs mois. Contre l'avortement, j'ai été claire avec tout le monde : « je n'avorterai pas ! » Mais entre les vomissements, la fatigue, les douleurs au ventre, la pression de celui qui était devenu mon ex ainsi que celle de mon entourage, j'ai commis l'irréparable dans ma 11ème semaine de grossesse.

Personne nous informe du déchirement que représente l'avortement, du vide que l'on ressent après ça... c'est une douleur inexplicable. Même si l'on est entourée, enceinte, que ce soit par les médecins du centre de planification ou des personnes qui nous conseillent d'avorter, on se retrouve totalement seule après l'IVG ! Car personne ne comprend notre douleur... J'aimerais tellement revenir en arrière et ne pas faire ce choix qui finalement n'en était pas un...

Voici mon témoignage en espérant que cela aide des jeunes femmes en détresse.

 

Type de témoignage: