Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

IVG médicamenteuse douleur


IVG médicamenteuse douleur

IVG médicamenteuse douleur 

Jade  23 ans. J'ai  subi un Ivg médicamenteuse en novembre de 2017.  Donc il y a 2 ans ! Ce fut traumatisant pour moi parce que je n'avais pas tout expulsé et 1 mois plus tard j'ai commencé à saigner après mes règles. J’ai fini par aller aux urgences et ils m'ont dit que le fœtus était en train de sortir. Cette période m’a causé beaucoup de stress et j’ai fait des malaises étranges après comme si j'allais faire un AVC. Et puis j'ai des problèmes à la vessie comme trop envie d'aller aux toilettes sans raison.. En fait en juillet de 2018 j’ai fini avec une grosse infection urinaire et beaucoup d'antibiotiques. Depuis j’ai toujours le ventre qui gonfle et une gène au bas du ventre, comme une pression. J’ai des traitements homéopathiques pour le stress et la vessie mais je n’ai plus de signes d’infection mais toujours cette gène et cette pression qui perdure. Bientôt je fini le traitement. Je pense qu'il y a un rapport avec l'IVG médicamenteuse et j'aimerais être rassurée ou savoir pourquoi je suis encore comme ça.  Je souhaite que vous puissiez me dire si cela est normal ou pas. Parce que tous les examens sont « bons ». Merci.

 

Réponse de l'equipe infos ivg:

Bonjour Jade, il est difficile de te répondre répondre de manière péremptoire et rapide . Tu soulèves plusieurs points : l’IVG médicamenteuse ne se passe pas toujours aussi simplement que prévue. Il arrive de manière récurrente que l’expulsion soit incomplète ou tardive. Cela engendre effectivement dans ce cas un gros choc psychologique, surtout quand la femme se trouve confrontée à regarder . Ensuite, la douleur peut être très sous-estimée d’une femme à l’autres et certaines se plaignent d’une souffrance terrible .

Nous comprenons bien combien cela peut être angoissant puisque cela dure depuis 2 ans. L’IVG médicamenteuse n’est pas du tout un acte anodin. Elle peut avoir des conséquences à la fois physiques et psychologiques . Il est donc possible et plausible que tes malaises aient un lien avec ton IVG médicamenteuse. Dans ton cas, si tu as fait déjà toutes les investigations médicales, il faudrait voir si tes symptômes persistants ne seraient pas surtout d’origine psychosomatique. Les troubles psychosomatiques sont la preuve de l’impact que l’esprit peut avoir sur notre corps. Il s’agit de situations où une série de symptômes physiques réels se produisent alors même que la maladie n’existe pas organiquement, mais qui sont le résultat de problèmes non résolus ( comme l'ivg médicamenteuse ) qui nous « consument » de l’intérieur. En conclusion nous te conseillons de consulter un psychothérapeute.

Tu peux aussi poster des messages sur notre page facebook pour avoir du soutien moral. La communauté est tres bienveillante. 

 

Type de témoignage: