Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Rachel 27 ans


RACHEL - 27 ans. Il y a 5 ans, j'étais enceinte d'un homme de 17 ans mon aîné , divorcé avec 2 enfants . Il ne voulait pas de ce bébé vu sa situation compliquée... Disputes,pleurs, je finis par prendre RDV pour une IVG ... Pourtant ,ce bébé je l’aimais déjà, je me sentais prête, mais par peur de perdre mon ami, d’être seule avec un ce bébé , j'ai fait une IVG médicamenteuse... 
J’y pense encore ...tellement je m’en veux ! 
Cela aura détruit notre relation car je lui en voulais bcp , et n’ai pas pu continuer a vivre avec lui. 
J’ai donc refait ma vie sans projet d’enfant, je n’en voulais plus. Je suis sortie pdt plusieurs années avec qqn de malsain , qui m’a bcp détruite physiquement et psychologiquement, je n’arrivais pas à me défaire de son emprise sur moi.
Lors d’une énième séparation, je me suis laissée séduire par un ami d’enfance avec qui je suis restée qql mois... Evidemment l'emprise de mon ex conjoint étant tjr présente, je suis retournée aveuglément vers lui laissant mon ami d’enfance dans l’incompréhension la plus totale ! 
Qql semaines après ...à nouveau en couple avec cette personne malsaine, j’apprends que je suis enceinte! Catastrophe ! Je n’en voulais pas, j’avais des projets de voyages, de travail...
Je voulais voir si monsieur avait vraiment changé ...et de plus je n'étais pas sur qu’il soit de lui !
Il m’a convaincu de garder ce bébé me disant qu’il fallait prendre le risque! Je l’ai donc gardé... Jamais je n’aurais pensé vivre une grossesse aussi stressante! J’avais très régulièrement des réflexions et des menaces de mon conjoint, que si il n’était pas de lui ...il nous tuerait !
C’était vraiment l’angoisse ! 
L’accouchement arrive, monsieur qui n’était déjà pas présent pour là grossesse n’ est pas plus présent dans les 1ers mois de mon enfant ! 
Je sais qu’il n’est pas de lui mais de mon ami d’enfance ! C’est flagrant! Cette culpabilité me ronge, je ne voyais pas ma vie comme ça avec un enfant à gérer seule , avec un « papa » malsain et absent !
J’ai enfin eu un déclic et suis partie avec mon bébé !
J’ai avoué la vérité à tout le monde, et le plus important c’est que mon bébé a maintenant son vrai papa , près de lui et nous prenons notre temps pour nous laisser une seconde chance !
Je suis très heureuse d’avoir garder ce bébé même si je n’avais pas envisagé ma vie ainsi, mon regret aura été de ne pas être partie plus tôt pour être sereine pendant ma grossesse!

Mots clés: 
Type de témoignage: