Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

ivg médicamenteuse


IVG

ivg médicamenteuse. Marine 22 ans. Diplômée d’études supérieures, je n’ai pas encore trouvé de travail stable mais mon conjoint oui. Nous sommes ensemble depuis 8 ans et vivons ensemble depuis 3 ans. 
Tout allait bien, mais je suis tombée enceinte. J’ai fait une IVG il y a un mois. J’étais à 6 semaines de grossesse. Une IVG à domicile, étant dans la dernière semaine légale par comprimes. Elle s’est très mal passée, j’ai comme ressenti le fait de ne pas "être soulagée" comme pour me punir de cet acte..
J’ai été prise de gros frissons, de fièvre, de vomissements, de fortes diarrhées, et les douleurs n’en parlons pas. 
Au fond, je voulais garder ce bébé mais j’ai pensé au fait que je n’avais pas de travail stable Nous avons donc décidé qu’il n’était pas encore temps.
Mais aujourd’hui j’en souffre énormément, je me sens seule, incomprise, dépourvue, et surtout fautive. Je n’arrive à en parler à personne. Et bizarrement mes amis et connaissances tombent toutes enceintes autour de moi.. C’est extrêmement dur.
C’est ma 2ème IVG, je la regrette et je me sens meurtrie. 
Réfléchissez bien avant d’avoir recours à une IVG. Ce n’est pas la seule voie, la seule solution. Pensez à tout, a l’avant, pendant et surtout à l’après. Dites vous qu’il n’y a pas de sens inverse.. C’est un choix pour la vie. N’hésitez pas à en parler autour de vous si vous avez des doutes, et surtout ne laissez pas votre entourage vous mettre le doute si vous êtes assez mature pour y réfléchir vous-même.

Mots clés: 
Type de témoignage: