Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

Guide de réflexion pour l’avortement, IVG ou IMG : que disent les religions ?


IVG ET RELIGIONS

IVG et Religions : le débat

La société française encourage le citoyen et la citoyenne à s’exprimer et à faire des choix dans la vie. La citoyenne, croyante ou pas, n’est pas seule, car elle est entourée de la société dont elle doit tenir compte. Elle est aussi à l’écoute de ce que disent les religions, en particulier les religions monothéistes, telles que le catholicisme, (variante importante du christianisme), l’islam sunnite malékite, (variante importante de l’islam), et le judaïsme rabbinique qui est une variante importante du judaïsme. IVG et religions : on en parle !

D'ailleurs, le Président Macron a encouragé les religions à intervenir dans le débat social, car elles apportent des traditions millénaires qui ajoutent à la réflexion sur l’avortement, l’IVG ou l’IMG. Et souvent, les gens pensent que les religions condamnent l'IVG, sans essayer de savoir si c'est réellement le cas, ni de comprendre pourquoi.

Que disent les religions pour guider et inspirer votre choix personnel face à l'IVG ?

Le prophète d’Israël, Isaïe, dit « Ainsi parle YHVH qui t’a fait, qui t’a modelé dès le sein maternel, qui te soutient » (Isaïe 44,2). Le judaïsme est clair pour le juif concernant l'IVG ou l'IMG.

Jésus dit dans l’Evangile, en ajoutant au prophète Isaïe, « Laissez les petits enfants et ne les empêchez pas de venir à Moi » (Mt 19,4). Le christianisme est clair pour le chrétien en ce qui concerne l'IVG, puisque la Thora fait partie de la Bible.

Le Koran ajoute encore « Ne tuez pas vos enfants redoutant la pénurie. C’est nous qui leur attribuons la subsistance, ainsi qu’à vous. Les tuer c’est une grande erreur » (Le Voyage Nocturne, 31). Le coran est clair pour le musulman concernant l'IVG ou l'IMG.

Mais au-delà de ces conseils, la croyante enceinte ne trouve pas, finalement, ni YHVH, ni Dieu, ni Allah en face d’elle-même. Il se trouve derrière elle et lui murmure sa Loi, tant qu'elle vit, afin que, plus tard, elle puisse se trouver Face à lui comme Moïse, quand le Mont Sinaï sera affermi.

Les religions ne doivent pas remplacer votre réflexion sur l'IVG

En tout état de cause, la réflexion « en général » ne saurait remplacer votre réflexion « par rapport à votre situation en ce moment concret ». Ce moment concret, d’ailleurs, est rarement un élément facilitant pour un choix qui engage une vie. Finalement, vous devez interpréter personnellement et librement ces paroles, compte tenu des réalités médicales qui sont bien connues, car la réalité est de se retrouver, un pour, personnellement face à YHVH, Dieu ou Allah. Car Il est à la source de toute liberté.

Notre site ivg.net vous offre les moyens de poursuivre votre réflexion, de manière anonyme et détachée de toute croyance autre que la vôtre.