Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

IVG : j'ai fait mon choix !


Je voudrais vous remercier toutes sur ce site : grâce à quelques personnes (qui j'espère se reconnaîtront) j'ai fait mon choix !

Après un an de relations avec le papa, à seulement 17 ans, dans les études à Rennes avec un bac à préparer, on m'apprend que je vais être maman. Panique totale... j'ai peur ! Personne ne voulait de ce petit être. J'étais perdue. On m'insultait, me blâmait. A l’école on commençait à parler de ça, j'ai perdu mes amis. Le père étant parti pour ses études à l'étranger, j'étais vraiment seule face à tous !

Il me restait moins de deux semaines de délai pour une éventuelle IVG. Avec toute cette pression sur mes épaules, je me suis évanouie en plein cours de maths. Quand je me suis réveillée à l'hôpital de Rennes on me dit : "décollement du placenta"… et c'est là que j’ai commencé à l'aimer, ce bébé. Le papa est revenu d'Angleterre pour me voir à l'hôpital. Là, écroulé devant l’échographie, en pleurs, il a dit qu'il était prêt à être papa.

Tous les deux nous voulions ce bébé. Mais aucun soutien des familles. J'ai cherché sur internet et je suis tombée SUR CE SITE ! En lisant tous ces témoignages j'ai compris que j'avais pris la bonne décision. Malgré un autre décollement du placenta petite Maelys s'accroche à la vie. Cinq jours avant le bac, elle montre sa toute petite tête. Née prématurée, malheureusement elle doit rester quelques jours à l’hôpital.


A la naissance de ma fille, ma maman est devenue toute gaga et heureuse d'être grand-mère. Aujourd'hui à 18 ans je vis toujours chez mes parents prés de Rennes. J'ai pris une année sabbatique dans mes études pour m'occuper d'elle. A la rentrée je vais reprendre un BTS.

Je l’aime plus que tout au monde, ma puce ! Et je veux prouver que malgré le jeune âge on peut être de bons parents.

Type de témoignage: