Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

ivg à 20 ans

Flavie 20 ans, ivg il y a 8 semaines


Je m'appelle Flavie et j'ai 20 ans. J'ai appris en mars 2015 que j'étais enceinte de 6 semaines sous pilule... j'annonce à mon copain qu'il est papa. Sa première réaction était de la joie. Il l'avait même appelé « bébé surprise ». Puis nous devions l'annoncer à ses parents et là tout change ! On choisit à ma place ! On décide pour moi ! Ses parents me disent d'avorter. Moi et mon chéri, on ne se connaissait que depuis 4 mois et on n'a pas de situation stable et de moyens économiques. Mais pourtant à la minute où j'ai su que je portais la vie en moi, une partie vivante de la personne que j'aime le plus au monde, j'aurais pu faire tout mon possible pour garder ce petit cadeau. Mais je n'ai pas pu car j'avais alors la menace de mettre fin à notre relation si je n'avortais pas .Par amour pour lui, je l'ai fait mais a contrecœur , A l'écographie avant IVG, je vois une poche avec un petit être bien accroché : une vague de tristesse mais aussi de la joie de voir la vie sous mes yeux .. Le 21 Avril 2015 est la date la plus horrible de toute ma vie. La fin de mon voyage avec mon bébé que j'aimais tant déjà, je suis rentrée dans le bloc en ayant la vie en moi, je suis sortie en étant vide. Depuis, je suis sous antidépresseurs. Cela a fait tellement de dégâts dans ma vie ! Psychologiquement l'avortement ce n'est pas rien. Il peut détruire une vie. Mon bébé me manque, je n'ai plus gout à rien, je suis sur les nerfs constamment. Pas un jour ne se passe sans que je pense à lui... je divague en attendant des jours meilleurs. Mon copain a déjà tourné la page, très vite même, alors que moi non ! Je n’y arrive pas pour le moment...