Toutes les infos sur l'IVG dont vous avez besoin : médicales, psychologiques, juridiques ou sociales.

IVG

Miriam, 35 ans : abandonnée enceinte


Je vous contacte pour vous remercier! ... Je suis mère célibataire. J'ai vécu la terrible épreuve d'être abandonnée enceinte, et ce, à deux reprises. Les deux pères m'ont harcelée pour que je me fasse avorter. Je souhaite la remercier et la féliciter pour la magnifique œuvre d'humanité et d'amour du prochain qu'elle offre.

 

 

 

Julie, 29 ans : je suis heureuse d'avoir ce petit être


J'ai 29 ans : il y a 14 mois je suis tombée enceinte... Enfin, je n'ai pas avorté... Quel bonheur, certes le papa est parti mais le sourire et le bonheur que m'apporte mon fils me permet de tout affronter, je ne regrette en aucun cas mon choix et même si c’est pas tous les jours facile, je suis heureuse d'avoir ce petit être qui est vraiment le bonheur de ma vie. 

Hermia 15 ans : mon bébé contre tout le reste


J'ai subit une IVG à 15 ans. Un an après, je suis retombée enceinte, et là, j'ai mené un véritable combat. C'était mon bébé contre tout le reste et peu importe qui me suivrais. 

Céline 31 ans : avorter histoire d'arranger "tout le monde"


Odile a trouvé les bonnes paroles. alors qu'elle fut résignée à opter pour une  IVG  histoire d'arranger "tout le monde" ! 

Sarah 25 ans, enceinte de 6 semaines


J'ai discuté un peu avec mon entourage qui m'a dit que mon discours était celui d'une femme qui n'avorterait pas. Et puis, je l'ai annoncé au "papa". Là, ça a changé beaucoup de choses.
 
Il n'en veut pas, c'est catégorique. Si je le garde, je lui gâcherais la vie, ses projets, son avenir. Surtout qu'il ne veut pas de cet enfant mais me dit qu'il serait présent tout de même par la suite, car il ne pourrait faire comme s'il n'existait pas. Mais il m'a dit que si je le gardais, il ne regarderai jamais le bébé avec de l'amour, qu'il ne verrai en lui que « la source de ses soucis ». 

audrey 25 ans


J'ai appris ma grossesse il y a 3 jours. J'ai 25 ans, je n'ai pas fini mes études et je vis toujours chez mes parents. Mon compagnon quant à lui a fini ses études mais prépare un concours. J'ai appelé ma gynéco, 

Limites du modèle français de contraception


Les limites du modèle français de contraception, et ses impacts sur l'IVG

Les syndromes post-avortement aux USA


Ces dernières années ont vu fleurir plus d'une dizaine d'études sur les syndromes post-avortement. Celles-ci ont permis de mettre en évidence des liens entre l'IVG et l'accroissement du nombre de dépressions, d'état d'anxiétés.

Conséquences psychologiques de l'IVG, syndrome post IVG


Conséquences psychologiques de l'IVG : s'appuyant sur de nombreuses études scientifiques, l'auteure de ce Dossier, décrit les différents symptômes possibles suite à un avortement

L'ivg vu par le compagnon


L'ivg vu par le compagnon.