ivg medicamenteuse

J'ai  bientôt 23 ans, maman d'un petit gars de 2 ans....j'ai honte de dire  que j'ai avorté le 10 octobre 2013...une date de plus en mémoire.

Je  voulais tant le garder ou plutôt les garder...et oui ! Me voila au travail à  perdre du sang, à  paniquer car même si l’interruption de grossesse par médicament  était programmée, j’attendais encore avec espoir que mon conjoint me dise « annule ! on le garde ! » . Bref écho pour vérifier....la sage-femme fixe longuement l'écran et me  dit...."je vois 2 poches "... c’est là que je suis tombée au plus bas....sans  emploi, dans un appart tout juste assez grand pour nous 3 , comment accueillir un 2  eme enfant ...encore pire comment accueillir un 3eme...et le papa qui n'est pas  prés...Moi non plus d'ailleurs.

Mais ils sont là, je les veux !...bon, on me refuse l'ivg médicamenteuse et on m'oblige une IVG par curetage...par précaution, pour que les 2  partent bien....

J’en ai longtemps voulu a mon conjoint car j’avais l’impression  que tout ca était juste pour son bien-être... ne réagissant pas parce que je  souffrais, n’exprimant pas ce qu'il ressentait, on partait au conflit...je  savais que cela serait très très dur mais « ils » étaient là en moi ! Je repassai dans  les salles où je suis passée pour mettre mon fils au monde. Mais, ce coup la , c’était pour interrompre une grossesse. C’était très dur....quelque semaine après l'ivg, j’ai  trouvé un travail et j’ai déménagé.  Mon fils a certes une vie confortable ...mais moi je continue à y penser, à me demander comment serait ma vie aujourd’hui. Quel  aurait été le sexe de mes 2 bébés... ils ont été « en moi », ils feront toujours partie de  moi.  Je n’oublierai jamais...Aujourd’hui, je vis plus facilement mais je me dis souvent  « tiens là, je serais à tant de mois... ». Je regretterai toujours de ne pas avoir mes jumeaux près de moi ...je ne pensais pas faire une ivg un  jour !