ivg medicamenteuse

J'ai connue votre page Facebook un peu par hasard et j'aimerais partager mon histoire avec vous! Même si cela remonte, les nombreux témoignages sur votre page m'ont permis à me sentir un peu moins seule, car c'est souvent ce que l'on ressent dans ces moment là!  J'ai subit une IVG en 2009, à ce moment là ma décision était claire et définitive, j'avortai !
Mais l'année dernière, je suis à nouveau tomber enceinte et cette fois-ci avec mon copain nous voulions le garder.. sauf que ce n'était pas une grossesse viable car c'était une grossesse extra utérine.  J'ai du me faire opérer de toute urgence et on a dû me ligaturer une trompe car elle était trop abimée. Selon ma gynéco, la GEU était à 80% dû à mon IVG 4 ans plus tôt! Aujourd'hui je suis moins fertile, j'ai 25 ans et je suis en permanence angoissée concernant mes futures grossesses. Comme le dit ma gygy, chez moi toute grossesse est précieuse et je ne peux pas m'amuser avec cela ! Ma décision à l'époque était murement réfléchie et sur le coup je ne l'ai pas regretté, mais suite à la GEU je me suis posée beaucoup de questions....Je pense, personnellement, que les médecins devraient avoir des conseils plus avisés sur les risques psychologiques, physiques et les conséquences que cela peut avoir !  Nous devrions être plus informés par les médecins car si on m'avait dit les risques que je pouvais encourir, j'y aurai réfléchi à 2 fois avant de faire cette IVG... De nombreuses femmes ce sont battues pour permettre le droit à l'avortement en France et je respecte énormément cela, car je conçois que par moment c'est une nécessité, et c'est exactement ce que je me suis dis en 2009, mais encore une fois, avant de prendre cette décision nous devrions être mieux conseillées par les médecins notamment, car ce sont eux les spécialistes.  En tout cas, je trouve que votre initiative est merveilleuse, accompagner les femmes avant et après une IVG, je vous dis tout simplement BRAVO